Une équipe de scientifiques vient de publier une étude dans laquelle est fait état de la découverte d’une météorite martienne datant de 2,1 milliards d’années découverte en Afrique du Nord. La météorite, baptisée Black Beauty, se distingue par son fort taux en eau.

628098 meteorite appelee nwa northwest africa Black Beauty : découverte d’une météorite martienne pleine d’eau en Afrique

NWA 7034 : UNE MÉTÉORITE MARTIENNE PAS COMME LES AUTRES

Ce n’est pas la première fois que l’on découvre une météorite martienne sur le sol de la Terre. A ce jour, une bonne centaine de spécimens a été découvert. Mais celle qui a été découverte se distingue de toutes les autres par sa composition riche en eau mais également par la similitude frappante qu’elle offre avec les roches analysées par le rover Curiosity sur Mars.  Découverte en Afrique du Nord, la pierre date de 2,1 milliards d’années.

«  Nos analyses des isotopes de l’oxygène montre que cette météorite, appelée NWA (Northwest Africa) 7034, est différente de toutes les autres alors que sa composition chimique correspond à la formation du sol de Mars et à des interactions avec l’atmosphère de la planète rouge » déclare Carl Agee, de l’Université du Nouveau Mexique et co-responsable de l’étude publiée dans la revue Science aujourd’hui.

UNE MÉTÉORITE QUI NOUS EN APPREND SUR L’HISTOIRE DE MARS

NWA 7034 pèse 320 grammes et provient, comme toutes les roches martiennes atterries sur Terre, de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. « La roche basaltique – d’origine volcanique – contenue dans cette météorite est similaire à la composition de la croûte martienne ou de la partie supérieure du manteau de Mars » explique le scientifique. Elle « raconte comment étaient les volcans sur Mars il y a 2 milliards d’années ». NWA 7034 contient 10 fois plus de molécules d’eau que toutes les autres météorites martiennes trouvées sur Terre (6000 parties par million), ce qui laisse supposer que la météorite se trouvait à l’origine sur la surface martienne (près d’un volcan ou d’un aquifère).

De plus, selon Mitch Schulte, scientifique de la NASA travaillant sur le Mars Exploration Program, « l’âge de NWA 7034 est important parce qu’elle est significativement plus vieille que la plupart des autres météorites martiennes. Nous avons maintenant un aperçu sur une pièce de l’histoire de Mas à un moment critique de son évolution ». Quoiqu’il en soit, « il s’agit de la météorite martienne la plus riche géo-chimiquement jamais trouvée et les analyses qui se poursuivent vont probablement révéler d’autres surprises ».

A lire aussi sur Web Tech :

Curiosity et la découverte de la NASA : un enthousiasme très vite retombéEn début de semaine, un scientifique de la NASA, John Grotzinger, révélait à un journaliste…

Nasa/ Curiosity : on en saura bientôt un peu plus sur cette vraie fausse découverte historiqueC’est aujourd’hui que la NASA révèle la teneur de la découverte effectuée le mois dernier….

La bande annonce de Call of Duty : Black Ops 2, ou la découverte du futurLe très estimé et très attendu FPS d’Activision, Call of Duty : Black Ops 2,…

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook