Publié par Julien Loubiere on 16 décembre 2012.
Catégories Culture générale, Internet, News, Vie privée
Mots clefs: Dubaï, Google, gouvernance, Internet, libertés, RTI, télécommunication, traité, UIT



Internet : Le sommet de Dubaï traitant de la régulation du Net ne semble pas se diriger vers la signature d’un RTI actualisé. En première ligne, les américains s’opposent au nouveau texte.

Internet Dubaï : la conférence sur la gouvernance du Net va t elle se solder par un statu quo ?

La Conférence mondiale sur les télécommunications internationales de Dubaï va probablement s’achever ce vendredi 14 décembre 2012 sur une impasse. En effet, les américains vont vraisemblablement refuser de signer le nouveau traité sur les télécommunications (RTI).

Depuis lundi, 193 pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) sont réunis à Dubaï et essaient d’actualiser le RTI, resté inchangé depuis 25 années ! Mais la version définitive du nouveau traité déplairait aux Etats-Unis ainsi qu’au Canada et au Royaume-Uni.

Terry Kramer, chef de la délégation américaine au sommet de l’Union internationale des télécommunications (UIT) explique en effet que « les Etats-Unis ont annoncé aujourd’hui qu’ils ne pouvaient pas signer le texte dans sa forme actuelle (…) Les Etats-Unis ont toujours pensé que le traité en négociation à Dubaï ne devait pas s’étendre au contenu d’internet ou à sa gouvernance. »

L’adoption du nouveau traité s’annonce donc compliquée. Il faut dire aussi que l’entente entre 193 pays n’est pas chose aisée. Par conséquent, la question épineuse de la régulation du Web pourrait être renégociée à une date ultérieure. Les Etats-Unis s’opposeraient principalement à la régulation des courriels indésirables.

Les Américains brandissent alors la question du blocage du Net par les Etats… M. Kramer ajoute sans détour que « c’est avec le cœur lourd que je dois annoncer que les États-Unis estiment qu’il est impossible de signer l’accord dans sa forme actuelle« . D’autre part il semble, selon le New York Times, qu’il soit impossible d’adopter « un traité qui ne soutient pas le modèle multi-acteurs de gouvernance de l’Internet« .

A lire aussi sur Web Tech :

193 pays réunis à Dubaï pour réguler InternetSe tient depuis ce matin à Dubaï un sommet mondial dirigé par l’ITU (Union internationale…

UIT : Google et Vinton Cerf alertent sur les risques de censure du NetDepuis lundi, 193 pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) sont réunis à Dubaï pour…

Régulation de l’Internet (UIT) : l’accord est-il possible ?Tandis que la conférence de Dubaï se poursuit et que se dessine une nouvelle régulation…

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook