E-commerce : les enseignes se tournent vers la réalité augmentée pour convaincre les acheteurs

Le couplage des technologies 3D et des sites marchands fait des adeptes. Selon un récent sondage réalisé par GetApp, près d’un acheteurs sur deux est intéressé par l’expérience en réalité augmentée. Beaucoup de consommateurs interrogés voient ce dispositif virtuel comme un moyen de minimiser les contacts physiques, en boutique ou en ligne. Environ 44% des Français s’intéressent davantage à la réalité augmentée pour leurs achats depuis la crise, et 44% des personnes interrogées déclarent vouloir essayer la réalité augmenter pour acheter en ligne, contre 46% pour acheter en magasin.

« Avec la crise de Covid-19, nous avons pu voir que les habitudes de consommation ont changé. Loin de rejeter ce changement, les entreprises qui sauront tirer profit de cette appétence des Français à utiliser des nouvelles technologies pourraient bien ressortir plus fortes de la crise majeure que nous traversons » commente Caroline Rousseau, analyste chez GetApp.

L’utilisation réelle de ces dispositifs technologiques immersifs sont encore minoritaires, souligne GetApp, puisque seulement 22% des personnes interrogées ont déjà eu recours à la RA pour procéder à un achat sur internet, et 18% en magasin.

Pour 65% de ces acheteurs précurseurs, l’expérience en réalité augmentée a permis d’essayer virtuellement chaussures et vêtements. Les accessoires – tels que les bijoux ou les lunettes – arrivent en seconde position avec un taux d’essai de 45%. Enfin, les produits cosmétiques ont été testés en expérience de réalité augmentée pour 34% des répondants.

L’essayage virtuel en vogue

Le géant chinois du commerce en ligne JD s’est récemment associé à Sony pour mettre au point un outil de réalité augmentée pour accompagner l’achat de chaussures en ligne. Ce dispositif dispose de la technologie de mesure de distance TOF. Ce procédé « Time of Light » scanne le pied et enregistre sa forme. L’image virtuelle de plus d’un millier de chaussures peut ensuite être superposée aux pieds, en s’adaptant parfaitement à leur contour.

La marche Gucci a elle aussi investi dans une fonctionnalité développée sur Snapchat, un filtre permettant de faire apparaître des chaussures aux pieds des utilisateurs. Une pratique encouragée par le recours massif du mobile pour faire du shopping en ligne.

Dans les domaines de l’habitat, aussi, la RA est déployée, comme chez Ikea et son application Place. Les utilisateurs peuvent ainsi visualiser les meubles dans leurs propres intérieurs.

Amazon a aussi commencé à faire des tests sur son application iOS et son site internet, où il est désormais possible de visualiser virtuellement des produits, que ce soit des meubles ou simples objets de décoration, avec l’outil « Room Decorator ». Associé à des algorithmes de recommandation, ce service permet aussi de suggérer des produits complémentaires pour aller plus loin dans le parcours achat.

Dans l’ensemble, les Français interrogés citent comme avantages de la RA un gain de temps pour les achats en magasin (50%) et en ligne (48%), une meilleure visualisation des produits pou les achats en ligne (47%), un divertissement technologique lors d’achat en magasin (43%) et l’accès en ligne à une gamme étendue de produits (42%).

Source Article from https://www.zdnet.fr/actualites/e-commerce-les-enseignes-se-tournent-vers-la-realite-augmentee-pour-convaincre-les-acheteurs-39909517.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News