En plein conflit avec Pékin, Washington décide un embargo sur Hong Kong

La guerre froide entre Washington et Pékin s’étend désormais à l’ensemble du territoire chinois. Les Etats-Unis viennent ainsi d’interdire l’exportation vers Hong Kong d’équipements et de technologies américaines qui pourraient être utilisés à des fins militaires. Si la restriction ne s’appliquait jusqu’à maintenant qu’à la Chine continentale, elle vient d’être étendue en réponse aux nouvelles lois de sécurité chinoises qui visent à renforcer le contrôle de Pékin sur l’archipel.

« Avec l’imposition par le Parti communiste chinois de nouvelles mesures de sécurité sur Hong Kong, le risque que des technologies américaines sensibles soient détournées vers l’armée chinoise a augmenté, tout en sapant l’autonomie du territoire », a déclaré le département américain du Commerce. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a également haussé le ton en déclarant que le Parti communiste chinois avait « éviscéré les libertés de Hong Kong » avec ses nouvelles politiques de sécurité.

« Alors que Pékin s’apprête à adopter la loi sur la sécurité nationale, les Etats-Unis vont aujourd’hui mettre fin aux exportations d’équipements de défense d’origine américaine et prendront des mesures pour imposer les mêmes restrictions sur les technologies de défense et à double usage américaines à Hong Kong qu’ils le font pour la Chine », détaille cette figure de l’administration Trump.

La fin d’une ère pour Hong Kong

Rapporté pour la première fois par le New York Times, cette nouvelle interdiction d’exportation est décidée alors même que les législateurs chinois mettent la dernière main à la « reprise en main » de Hong Kong via une loi sur la sécurité nationale qui pourrait réduire considérablement les protestations et autres critiques à l’égard du gouvernement chinois.

La décision américaine n’est toutefois pas une surprise. Washington prévoyait en effet d’interdire l’exportation d’équipements de défense et de technologies à double usage dès le mois dernier, le président américain Donald Trump ayant annoncé fin mai la suppression de certaines exemptions politiques qui avaient traité Hong Kong différemment du reste de la Chine continentale, comme le statut spécial de Hong Kong qui lui permet de disposer de territoires douaniers et de voyage séparés du reste de la Chine.

La décision pourrait avoir d’importantes répercussions sur le volume des échanges entre les Etats-Unis et la Chine. Selon le gouvernement de Hong Kong, environ 6 % – 10 milliards de dollars – des importations de la Chine continentale en provenance des Etats-Unis ont été acheminées par Hong Kong en 2018.

Source : ZDNet.com

Source Article from https://www.zdnet.fr/actualites/en-plein-conflit-avec-pekin-washington-decide-un-embargo-sur-hong-kong-39905953.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News