Google veut resserrer la vis sur les extensions de son navigateur Chrome. Celui-ci permet en effet aux utilisateurs qui souhaitent personnaliser leur navigateur d’avoir recours à des extensions permettant de bénéficier de fonctionnalités complémentaires développées par des éditeurs tiers.

Pour obtenir ces extensions, trois méthodes sont envisageables : se rendre sur le Chrome Web Store, la place de marché officielle dédiée aux extensions Chrome, télécharger directement le code open source pour les utilisateurs ayant activé le mode développeur ou télécharger l’extension depuis un site tiers. Mais cette dernière option pose problème à l’équipe de chrome, qui annonce vouloir l’éliminer progressivement.

 

Dans un post de blog signé James Wagner, chef produit chargé des extensions Chrome, l’employé de Google explique que ce choix vise avant tout à mieux protéger les utilisateurs. En effet, Google explique que la majorité des plaintes utilisateurs proviennent d’extensions téléchargées depuis un site tiers.

Cette méthode de téléchargement permet à un éditeur de proposer un lien sur son site permettant à un internaute de télécharger une extension Chrome via un simple lien proposé sur son site. Les fichiers récupérés le sont directement depuis le Chrome Web Store, mais les sites en question n’ont pas l’obligation d’afficher l’ensemble des avertissements pourtant obligatoires sur le chrome web store.

Pour l’équipe de Chrome, c’est le dénominateur commun dans de nombreuses plaintes d’utilisateur concernant les extensions.

Chrome annonce donc que les nouvelles extensions proposées sur le Chrome Web Store depuis le 12 juin ne peuvent plus bénéficier de cette fonctionnalité. Pour les extensions déjà disponibles sur le store et qui utilisent cette méthode pour diffuser leurs extensions, ils disposent d’un délai pour s’adapter : les liens générés par cette technique redirigeront les utilisateurs vers la page de l’extension sur le Chrome Web Store à partir du 12 septembre 2018.

Enfin, à partir de la version 71 de Chrome prévue pour décembre 2018, l’API sera complètement désactivée et les utilisateurs devront forcement passer par le Chrome Web Store pour télécharger une extension, ou activer le mode développeur sur leur navigateur.

Source Article from https://www.zdnet.fr/actualites/extensions-chrome-google-verrouille-les-acces-39869595.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News