Publicité en ligne : après que Free ait décidé de filtrer la publicité sur la Toile, l’opérateur devrait être entendu par le gouvernement en début de semaine prochaine.

Fleur Pellerin J ai un ministere sexy img 664 399 Free sera entendu par le gouvernement sur le blocage publicitaire

Alors que le FAI Free a décidé d’activer par défaut un filtre anti publicité avec la dernière mise à jour de la Freebox Revolution, cette méthode est loin de faire l’unanimité. Alors qu’elle intervient sur fond de règlement de compte entre Free et Google (AdSense est visé), le gouvernement va intervenir.

La ministre déléguée à l’Économie numérique, Fleur Pellerin, souhaite en effet rencontrer Free afin de connaître les raisons précises ayant conduit l’opérateur à activer un dispositif de blocage de la publicité en ligne.

Une rencontre Fleur Pellerin-Xavier Niel ?

Fleur Pellerin a utilisé le service de micro-blogging Twitter afin de réagir à l’action entreprise par Free. La ministre de l’Economie a posté ce mini-message : « peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt out par défaut« . A travers ce tweet, la ministre fait savoir qu’elle aurait préféré que les internautes disposent de la possibilité d’activer ou non le filtre en question.

Ce qui apparaît en effet critiquable est la décision unilatérale de bloquer certaines publicités en ligne, qui plus est de manière non transparente. Nos confrères du site Numerama indiquent que Fleur Pellerin devrait recevoir lundi prochain des responsables de Free, ainsi que des professionnels de la publicité en ligne et des représentants des éditeurs de sites afin de discuter de cette mesure.

A lire aussi sur Web Tech :

L’accès au haut débit pour tous, priorité du gouvernementFleur Pellerin, la ministre de l’Économie numérique a communiqué ses priorités en matière d’accès à…

Le gouvernement souhaite « sécuriser » le subventionnement des mobilesLes ministères concernés par la question du manque de transparence de subventions des mobiles souhaitent…

Regroupement d’éditeurs européens pour être entendu par GoogleUne alliance s’étant formée entre l’Allemagne, la France et l’Italie permettra peut-être de peser davantage…

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook