Parue dans la revue Astrophysical, cette étude, basée sur de récentes observations du télescope Hubble, nous dévoile l’existence d’une galaxie vieille de 13,3 milliards d’années.

h08 hs201236 Galaxies : Hubble a fait une « découverte archéologique »

HUBBLE DÉCOUVRE UNE GALAXIE DU TEMPS DU BIG BANG, OU PRESQUE

D’après les auteurs de l’étude parue dans la revue d’astrophysique Astrophysical, celle-là même qui révèle l’existence de galaxies de plus de 13 milliards d’années, il s’agit d’une découverte archéologique : « Ce sont les plus vieilles recherches archéologiques dont nous disposons sur les origines de l’Univers ». Le télescope spatial américano-européen Hubble a découvert un groupe de 7 galaxies à l’âge immémorial. La benjamine est âgée, d’après les calculs réalisés, de plus de 13,3 milliards d’années. Pour les scientifiques, le Big Bang, cette gigantesque explosion primordiale à l’origine de l’Univers tout entier, a 13,7 milliards d’années.

Cette galaxie, qui n’a pas encore de nom, est la plus ancienne jamais observée. Mais il y a fort à parier qu’à l’avenir d’autres galaxies, encore plus anciennes, seront observées par le télescope.

Hubble parvient à remonter toujours plus loin dans le temps, vers ce Big Bang qui demeure encore largement une énigme pour les Hommes. Abraham Loeb, du département d’astronomie de l’Université de Harvard, résume le contenu de la découverte :

« En tout sept nouvelles galaxies ont été découvertes, la plus ancienne date de 380 millions d’années après le big bang. Regarder ces premières galaxies permet d’en apprendre beaucoup sur les conditions des premiers temps après le Big Bang, d’apprendre plein de choses sur nos origines. On a ainsi pu observer que ces galaxies étaient 1.000 fois plus denses que nos galaxies actuelles »

HUBBLE, UN TÉLESCOPE UTILISÉ AU MAXIMUM DE SES FONCTIONS

Pour pouvoir photographier ces galaxies si anciennes (et donc si lointaines), Hubble a été utilisé au maximum de ses capacités : il a pris des images en lumière quasi-infrarouge avec des temps de pose plus longs qu’à l’ordinaire, ajouté à cela l’utilisation de filtres de couleur : « C’est la première fois en 23 ans qu’on a pu utiliser Hubble à pleine capacité » explique fièrement Richard Ellis, cité dans un communiqué de la NASA.

Il sera presqu’impossible d’obtenir de meilleures observations, car « pour trouver les premières galaxies, il faudra regarder encore plus loin, mais plus on regarde loin, moins il y a de lumière, plus les galaxies sont petites » fait remarquer Abraham Loeb. Et pourtant, on doit pouvoir remonter plus loin et découvrir des galaxies encore plus vieilles. Pour les scientifiques, il s’agit de la « partie émergée de l’iceberg ».

Hubble est un télescope spatial qui gravite à plus de 600 kilomètres autour et au-dessus de la Terre. Lancé le 24 avril 1990, il est le fruit d’une collaboration fructueuse entre la NASA et l’ESA, les agences spatiales américaine et européenne.

A lire aussi sur Web Tech :

Extreme Deep Field : Hubble nous dévoile la plus lointaine photo de l’universLes astronomes de la NASA nous offrent un cliché pris par le télescope Hubble nous…

Hubble, 5500 galaxies pour une photo…Une photo panoramique de l’univers ? Voilà la mission incommensurable de Hubble, l’un des plus…

Curiosity : une découverte révolutionnaire annoncée par la NASALa NASA annonce être prêt à révéler au monde entier les résultats d’une découverte exceptionnelle….

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook