Le Monde.fr avec AFP | 18.07.2012 à 16h01

Le nouvel onglet livres, sur Google Play.
Le nouvel onglet « livres », sur Google Play. | Google

Google a lancé, mercredi 18 juillet, sa librairie numérique francophone sur sa plateforme Google Play. « Je me félicite qu’il y ait une politique volontariste des éditeurs français pour maximiser les canaux de distribution et suivre les projets d’offre numérique légale », a déclaré Philippe Colombet, directeur de Google livres France, lors d’une téléconférence.

Parmi les éditeurs partenaires figurent Hachette, Editis (La Découverte, Le Cherche-Midi, Nathan), Gallimard et Média participations. M. Colombet n’a pas voulu préciser les termes de ces accords. A titre comparatif, Apple prend une commission de 30 % sur chaque livre vendu. La vente des livres numériques sur Google Play sera soumise à la législation du prix unique en vigueur en France. Elle sera soumise à la TVA irlandaise à 23 %, lieu d’implantation de la plateforme.

CONCURRENCER AMAZON ET APPLE

Le livre acheté sera ensuite accessible sur toutes les plateformes utilisées par l’internaute, que ce soit son téléphone Android, sa tablette ou son ordinateur, mais aussi sur iPhone et iPad, via une application Google Play disponible sur l’Appstore qui permettra d’accéder à sa bibliothèque numérique, mais sans pouvoir faire d’achat. Il ne sera pas possible de partager un livre acheté avec un autre internaute, l’achat restant à usage uniquement personnel.

Un tel service existe depuis septembre 2011 en Angleterre, mai 2012 en Italie et juin en Allemagne et en Espagne. Le catalogue de Google Play variera cependant d’un pays à l’autre, selon la négociation des droits d’utilisation.

Google Play est une plateforme de vente d’applications pour appareils portables et de produits numériques culturels. Elle a été lancée en mars 2012 pour rivaliser avec ses concurrents comme Amazon et son Kindle, ou Apple.

Source : Technologies – LeMonde.fr