Hewlett Packard Enterprise a annoncé qu’il allait investir 4 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour développer ce qu’il appelle des périphériques ‘edge’.

 

Le edge computing est loin d’être un marché mature. L’idée générale est que plus l’Internet des objets décolle, plus les appareils connectés devront être en mesure de permettre l’analyse de données (et donc de la puissance de calcul) en bordure de réseau. En d’autres termes, ce qui se passe aujourd’hui dans le cloud ou dans un centre de données se produit de plus en plus en bordure d’un réseau pour réduire la latence. De plus, les services 5G permettront également d’augmenter le nombre de périphériques.

HPE a été l’un des premiers sur le concept de « edge computing » et semble prêt à financer les développements. Antonio Neri, PDG de HPE, a déclaré lors de la conférence Discover de la société que la société investira dans la recherche et le développement, les produits, services et modèles pour permettre l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et l’automatisation à la périphérie du réseau.

Alignement progressif

Antonio Neri a déclaré que les entreprises devront construire ces architectures « edge » pour créer des expériences en temps réel. À bien des égards, l’accent mis par HPE sur le edge computing s’aligne aussi avec son portefeuille produit. L’unité Aruba de HPE dispose de routeurs sans fil et Pointnext travaille sur des projets de terminaux intelligents.

A titre d’exemple, Aruba vient de mettre sur pied une division software defined pour renforcer les performances du réseau sans fil et le préparer à l’intégration des technologies cloud, IoT et mobiles.

Source Article from https://www.zdnet.fr/actualites/hpe-prevoit-d-investir-4-milliards-de-dollars-pour-developper-le-edge-computing-39869964.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News