On parle beaucoup de cyberguerre, mais la cyberpaix reste un concept assez peu explosé. C’est la réflexion suivie par Louis Gauthier, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale qui a chargé l’Anssi d’organiser une conférence internationale sur ce thème. Celle-ci aura lieu à Paris les 6 et 7 avril et entend rassembler à la fois des acteurs du monde privé, des juristes, mais également des particuliers qui souhaiteraient participer à la réflexion et assister aux conférences.

 

Guillaume Poupard, directeur de l’Anssi, et Louis Gauthier, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, présentaient les enjeux de la conference à venir

« La mise en place d’un droit international n’a rien d’aisé dans un système traditionnellement constitué et organisé par des acteurs du secteur privé », expliquait ainsi Louis Gauthier lors d’une conférence de présentation « On veut essayer de comprendre comment remobiliser l’état sur ces sujets sans déstabiliser le système. » L’initiative entend donc prendre le contrepied des approches traditionnelles qui se concentrent principalement sur le rôle des états en période de conflit et s’interrogera plutôt sur les problématiques liées à la cybersécurité en temps de paix.

Qui fait quoi en cas d’attaque ? Le monde numérique peut-il s’appuyer sur un concept de frontière ? Quelle doivent être la place et le rôle des acteurs privés ? Autant de problématiques que la conférence souhaite aborder à travers plusieurs panels et discussions.

La liste des invités n’est pas encore complètement arrêtée, mais l’Anssi évoquait déjà la présence de Huawei ou encore de Microsoft qui s’est récemment engagé sur ces sujets en faveur d’une convention de Genève numérique. Mais outre ces acteurs bien connus de la sphère privée, le fondateur de la free software foundation Richard Stallman sera également attendu pour l’un des panels.

En attendant, l’Anssi ouvre un site dédié à la conférence à l’adresse jesuisinternet.today. Le site permet aux internautes de tous bords de venir s’exprimer sur les différentes problématiques abordées par la conférence. Des commentaires qui viendront « alimenter les débats » selon Guillaume Poupard. « C’est ouvert à tous, l’idée c’est qu’on n’est pas à l’abri de bonnes surprises de la part de gens qui ne sont pas experts en cybersécurité. »

Source Article from http://www.zdnet.fr/actualites/l-anssi-cherche-a-definir-la-cyberpaix-39850084.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News