Des membres de l’équipe rapprochée du président de la République aurait imaginé une solution pour le moins originale pour suivre le travail de ses ministres et secrétaires d’Etat. Il s’agirait d’une application qui aurait pour objectif d’évaluer en temps réel, et « plusieurs fois par jour », la mise en chantier des réformes du quinquennat, dont l’éducation, l’assurance-chômage, ou encore limitation de la vitesse à 80 km/h. Les données qui alimentent cette application sont administrées par la
direction de la transformation publique, qui collecte les informations
dans les différents ministères.

Des voitures autonomes équipées de caméras sémantiques

Une entreprise nouvellement crée, appelée Outsight a créé une caméra sémantique destinée aux voitures autonomes. Celle utilise un laser de faible puissance pour détecter la composition chimique de divers objets, comme la composition chimique de la peau des passagers d’un véhicule autonome à des fins de reconnaissance et d’identification. L’un des grands avantages des caméras sémantiques dans les applications
d’autopilotage est qu’elles peuvent fournir des informations importantes
sur l’état des routes, en identifiant, par exemple, la glace noire. Le
système peut également identifier rapidement les piétons et les
cyclistes grâce à ses capacités d’identification des matériaux.

Le chiffre du jour : 5 milliards d’euros dans les poches des start-up françaises

L’exécutif, qui veut multiplier par deux les licornes hexagonales d’ici 2025, a annoncé avoir convaincu de grands investisseurs institutionnels (des assureurs et des banques) à miser 5 milliards d’euros dans les start-up françaises en croissance. Parallèlement à cette annonce le gouvernement dévoile ce mercredi la
liste des 40 entreprises technologiques prometteuses qui seront réunies
dans le «Next 40», soit une sorte de Cac 40 des start-up qui
bénéficieront d’une plus grande visibilité et auront droit à un
programme d’accompagnement public plus poussé.

Pratique : les bons conseils d’Edward Snowden face aux GAFA 

Edward Snowden a livré quelques conseils pour se prémunir contre les méfaits des Gafa, comme, par exemple, ne pas avoir de compte GMail. Mais Google en connait pourtant beaucoup sur lui. « Google a la plus grande partie de mes courriels parce que vous, vous avez un compte GMail, et donc Google a une copie de tous les courriels que je vous ai envoyés » dit-il. Accepter le non consentement fait aussi partie des conseils livrés par le lanceur d’alerte. « La bonne réaction, c’est de faire attention, de reconnaitre que si vous devez utiliser Google, Facebook, toutes ces technologies qui travaillent contre vous, ce n’est pas par choix, que vous n’exprimez pas un consentement éclairé, même si vous cliquez sur le bouton « je suis d’accord », celui sur lequel vous devez cliquer pour vous inscrire à un service ». L’ancien agent de la NSA a également conseillé de ne pas s’échanger de messages sur les messageries traditionnelles et de leur préférer des applications telles que Signal ou Wire.

 

Source Article from https://www.zdnet.fr/actualites/les-bons-conseils-d-edward-snowden-la-fonctionnalite-cachee-de-l-iphone-11-de-l-argent-frais-pour-les-start-up-c-est-le-3eme-zd-brief-saison-2-39890913.htm#xtor=RSS-1
Source:ZDNet News