comment créer site internetcomment créer site internet

En à peine 20 ans, le site Internet d’une entreprise est passé du statut de simple vitrine commerciale au statut de faire valoir presque incontournable. Afin de toucher plus de nouveaux prospects et booster votre taux de conversion, vous devez impérativement connaître certains outils et astuces. Zoom sur les indispensables pour créer son site Internet.

Faire une étude de besoin

Partons du postulat que vous n’avez pas encore de site web et que pour développer votre business vous souhaitez en monter un. La toute première étape indispensable est alors de définir vos besoins.

C’est grâce à cette étude que vous allez définir les bases (solides) de votre futur site Internet.

Que ce soit en terme de définition du persona de vos prospects, de vos envies ou bien encore de l’architecture du site en lui-même, vous devez tout connaître et l’avoir défini bien en amont de création de votre site internet.

Pour vous aider, voici une liste (non-exhaustive) des points importants :

  • Définir les raisons qui vous poussent à créer un site web.
  • Définir sa fonction précise et les objectifs à atteindre.
  • Définir le persona de vos prospects.
  • Définir l’architecture du site : sa présentation générale et le type de contenu (page fixe/blog/page de catégories/portfolio/etc…).
  • Définir quel tunnel de vente vous devez utiliser.
  • Définir les options dont vous aurez besoin : newsletter/commentaires clients/etc.
  • Faire une étude de marché avec au minimum du benchmarking.
  • Définir l’identité visuelle de votre entreprise.

À l’issue de cette étape, vous devez avoir une idée claire de votre projet. Ce sont ces points clé qui permettent de définir entre autre votre CMS (Content Management System), les réseaux sociaux sur lesquels il faudra que soyez présent par la suite mais également l’hébergeur de votre site et le type de plan dont vous avez besoin pour votre activité.

comment créer site internet

comment créer site internetChoix d’un nom de domaine à votre image

Le nom de domaine d’un site web, c’est un peu sa carte d’identité, ce sont les premiers caractères qui apparaissent en premier dans la barre d’adresse Google. Il est formé par : votre domaine et une extension en .quelque chose. Par exemple : nom de domaine .fr.

Attention, votre nom de domaine ne doit pas être choisi au hasard et il y a quelques règles à respecter ici aussi si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté. Votre nom de domaine c’est :

  • Un nom court, facilement mémorisable et lisible.
  • Un nom qui évoque votre activité ou les produits que vous vendez.
  • Vous pouvez même, dans certains cas opter pour un nom qui comporte ou qui est lui-même un mot-clé (pour les recherches Google).

Voyons maintenant l’extension. Il en existe de nombreuses, mais les plus utilisées ou courantes sont les .fr et les .com. Y a-t-il une différence ? Oui. Dans le cas où votre activité sera ou est exclusivement réservée au marché français, l’extension .fr est à privilégier. Si au contraire vous avez des visées à l’international, le .com sera plus pertinent.

Ces deux extensions sont en règles générales offertes la première année par votre hébergeur, il faudra ensuite compter entre 10 et 15 € à l’année. Les autres extensions disponibles, sont, quant à elles, des extensions qui sont la plupart du temps spécifique à un domaine d’activité et elles coûtent plus cher par an.

Héberger votre site

L’offre est assez conséquente sur Internet quand il s’agit de trouver un hébergeur web. On trouve de tout, de la solution clé en main à la solution du site one-page. Mais, rappelez-vous, à la première étape, vous avez définis votre besoin. Servez-vous de ce travail déjà effectué pour pouvoir définir quel hébergeur présente la meilleure solution pour votre projet.

Néanmoins, les aspects importants qu’il faut regarder pour vous guider dans votre choix sont :

  • L’espace que votre hébergeur vous alloue. Si vous souhaitez monter un site e-commerce, il vous en faudra plus que si votre site est destiné à présenter votre portfolio.
  • Les ressources allouées à votre site : mémoire, bandes passantes, etc.
  • Le type d’hébergement : serveur dédié, mutualisé, VPS, etc.

Les différents hébergeurs proposent tous des forfaits qui sont généralement à l’année. En France, un des leaders sur le marché est OVH, qui propose des offres d’hébergement mutualisées qui méritent que l’on s’y attarde ainsi que la possibilité de prendre votre nom de domaine directement avec leur service.

Des hébergeurs plus performants au service du web

Des hébergeurs plus performants au service du webChoix d’un CMS et réalisation du site

Ici aussi, il y a l’embarras du choix, on citera les plus connus : WordPress, Wix, webnode… C’est grâce au CMS que vous allez réaliser votre site à proprement parlé, faire la mise en page, créer des formulaires, écrire et mettre en ligne des articles, etc.

Les différents grands noms dans ce domaine vous propose soit de construire vos pages vous-même avec un système de click and drop facile à utiliser ou de tout intégrer par vous-même. La plupart d’entre eux proposent des modèles de templates prédéfinis par thème (perso, premium, business…).

Après avoir choisi votre CMS, voici quelques conseils pour bien concevoir votre site Internet :

  • Maquettez chacune de vos pages avant de les faire.
  • Mettez en ligne les versions finales des maquettes et y ajouter des fonctionnalités si besoin.
  • Pensez aux contraintes liées à un site (maintenance, sécurité, performance, mobile friendly) et y apporter une réponse concrète notamment sur la partie sécurité des données.
  • Définissez l’arborescence de votre site et faire un lien vers une page “plan du site” pour faciliter la navigation de vos visiteurs.
  • Pensez au SEO (référencement naturel) de votre site en optimisant votre contenu, les images comme les textes doivent être repérable facilement par les “yeux” de Google.
  • Créez votre identité visuelle.

comment créer site internet

comment créer site internet

Tous les points évoqués ci-dessus sont indispensables pour créer son site Internet. N’oubliez pas que celui-ci doit favoriser l’expérience utilisateur tout en flattant l’algorithme de Google pour que celui-ci puisse vous référencer le mieux possible. Il en va de votre image de marque et de la confiance qu’inspire votre site pour les visiteurs.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/web-tech/vXnT/~3/UU2qWOT-2p4/
Source : Web Tech