Microsoft prévoit d’ouvrir six nouvelles boutiques en 2013 aux Etats-Unis, qui viendront s’ajouter aux 51 magasins déjà présents en Amérique du Nord.

microsoft magasin etats unis surface Microsoft va ouvrir de nouvelles boutiques en 2013 aux Etats Unis

Microsoft va ouvrir de nouvelles boutiques physiques hors zone euro. La firme de Redmond possède déjà 51 magasins aux Etats-Unis et au Canada. 6 de plus vont être inaugurés l’an prochain, aux Etats-Unis. Microsoft a diversifié son activité en lançant une tablette tactile cette année : Surface.

L’éditeur de Redmond déploie une stratégie comparable à Apple, qui connaît un grand succès dans ses boutiques Apple Store. Les magasins Microsoft existants, ouvrant selon un régime allégé ou partiel, ouvriront prochainement de manière totale comme l’explique la firme sur le blog Technet.

D’après Jonathan Adashek, responsable Communications et Stratégie chez Microsoft, le conseil adapté à la demande des consommateurs est la raison principale de ce développement. L’implantation des boutiques est presque exclusivement américaine à l’exception des magasins canadiens situés à Burnaby, Edmonton, Toronto et Vancouver.

Les nouvelles villes couvertes seront San Antonio, Miami, Cleveland, San Francisco, Salt Lake City et St. Louis. La firme de Redmond indique aussi que les boutiques physiques sont un succès ce qui pourrait laisser entrevoir une ouverture en d’autres lieux… Mais il n’y a bien sûr aucune annonce officielle faite en ce sens, à ce jour.

A lire aussi sur Web Tech :

Microsoft : Kinect est attaqué aux Etats-UnisLe système Kinect a été attaqué pour violation de brevet aux Etats-Unis. La société américaine…

Microsoft : virage stratégique confirmé par Steve BallmerLe changement de cap se précise pour Microsoft, suite à la parution d’une lettre destinée…

Microsoft : chiffre d’affaires et profits en chute libre pour le premier trimestre 2013Microsoft a révélé les résultats de son premier trimestre fiscal. Le chiffre d’affaires diminue de…

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook