Maid of Sker vient de s’chouer sur le disque dur de notre PS4. Mais vous pourrez aussi le retrouver sur tous les supports du moment. L’occasion de s’essayer ce titre horrifique qui nous propose d’explorer les moindres recoins d’un inquitant htel squatt par quelques vieilles lgendes horrifiques Galloises, monstre du Loch Ness en moins. Et oui, il est cossais, celui-l.

Wales Interctives, vous connaissez ? C’est un petit studio Gallois l’origine de nombreux jeux plus ou moins narratifs sortis sur la dernire gnration de consoles, avec plus ou moins de succs. Ici, ils nous proposent le petit Maid of Sker, un jeu d’aventure tendance horrifique, que l’on pourrait parfois ranger dans la catgorie du Walking simulator et avec encore une fois une vritable actrice sur la pochette du jeu. Pour le meilleur ou pour le pire ?

Bienvenue !Iron Maid of Sker

Inspirs d’une histoire vraie, les faits de Maid of Sker prennent place en 1897 et nous proposent de suivre les aventures de Thomas, un musicien parti pour Sker, au sud-ouest du Pays de Galles suite la rception d’une lettre d’Elizabeth, sa dulcine, lue avec des textes franais et des doublages anglais l’accent so british. Dans ce courrier, sa chre et tendre lui explique qu’elle est squestre par son pre, qui veut utiliser ses talents de chanteuse pour faire d’elle le symbole de la rouverture de son htel, comme sa mre l’tait avant elle. Bien videmment, l’occulte et ses dangers vont trs vite invits la fte pour notre plus grande terreur.

Ds son arrive sur la cte, la dcente de son train, notre cher Thomas constate tout de suite que malgr les panneaux publicitaires clbrants la rouverture des lieux, tout semble l’abandon depuis des annes. Murs dfrachis, pelouse sauvage, l’endroit semble, ds le dpart, hant. Et ce ne sont pas les quelques apparitions spectrales ou les coups de tlphone d’Elizabeth en mode Silent Hill, qui nous demande de retrouver quatre cylindres de boites musique, qui vont venir nous rassurer lors de l’exploration des environs. Ni les inquitants golgoths aveugles qui rdent dans les parages, avec leur chef, qui a emprunt son costume au Mr.X de Resident Evil 2.

Moche mais fort heureusement aveugle !Skerface

L’aventure vous conduira mettre en lumire les agissements de la famille d’Elizabeth, et la vrit vous sera servie dans une note manuscrite, trouve au bout de 45 minutes de jeu : on a vu des secrets et des twists mieux gards ! Malgr tout, on prend plaisir dcouvrir l’htel Sker, ses salles de sauvegarde et ses mystres, et on a envie d’en voir le bout, qui nous proposera deux conclusions diffrentes, au bout de la petite poigne d’heures (trois ou quatre) qu’il vous faudra pour terminer l’aventure.

Il y a un autre des aspects de l’hotel Sker qui sera lui aussi trs sduisant : ses superbes dcors. En jachre certes, mais magnifiques tout de mme. La fret du dbut, en journe, trs contemplative sur le premier quart d’heure de jeu, donne le ton. La belle poque est l et possde toujours un charme fou. Des extrieurs du dbut, on passera vite d’autres, mais une fois la nuit tombe. L’entame du jeu est trs linaire, se fait parfois sans aucune carte, et l’exploration des alentours, avec des grottes, un cimetire ou d’inquitants jardins s’opre de faon plutt dcrbre. Ce n’est qu’une fois rentr l’htel pour la suite et fin de Maid of Sker, avec une clef essentielle, que l’on errrera un peu plus et choisir l’ordre dans lequel remplir nos objectifs. Et oui, la suite est moins scripte, et on pourra se perdre dans les ddales de l’htel Sker, conu pour piger ses locataires, un peu comme un certain manoir Spencer, auquel on ne pourra s’empcher de penser au fil de nos dcouvertes. L’architecture des lieux est plutt russie, mme si au final, au vu format du jeu, on en aura plutt vite fait le tour !

Retient ton souffle, Thomas !Sker Island

Enfin vite fait, le mot est grand. Dans Maid of Sker, on se dplace pas de loups. En marchant, accroupi, parfois en sprintant. Mais souvent doucement. Thomas ne peut pas se dfendre, a la capacit de franchissement d’une hutre et l’aisance d’un lphant dans un magasin de porcelaine, et les ennemis qui peuplent les lieux sont aveugles, mais sensibles aux sons. Attention aux objets qui vous entourent et qui pourraient vous trahir. Aussi, mcanique plutt originale et nouvel ennemi, il faudra souvent retenir sa respiration sous peine d’tre repr, notamment dans les zones poussireuses, ou votre toux vous rendra aussi visible et indsirable que dans une rame de mtro bonde en pleine pidmie de COVID-19. Certaines salles proposent des petites nigmes ou il faudra attirer les ennemis en activant un mcanisme bruyant pour librer le chemin, mais le tout reste assez basique.

Malheureusement, le tout peine convaincre l o il avait pourtant une carte jouer : la peur. Si cette dernire se ressent trs bien au niveau de l’ambiance, ct action, c’est autre chose. Les fuites sont bien souvent risibles. Tout comme les coups de vos adversaires, et l’animation de mort est rate, et nous sort de l’horreur de la chose. L’I.A. des poursuivants, totalement aveugles, mais qui semblent aussi parfois sourds, rend la chose assez basique et simpliste. Ces monstres ne font vraiment pas peur. Et si un passage se rvle trop cors, on pourra utiliser la bombe sonore que l’on trouvera lors de notre aventure. Malgr celan on passe un plutt bon moment en compagnie de Maid of Sker, tout en disant tout du long que cela aurait gagn tre jouable en ralit virtuelle.

Source Article from http://www.gameblog.fr/tests/3715-maid-of-sker-ps4
Source : Gameblog