Populaire durant la seconde moiti des annes 2000, la srie des Marvel Ultimate Alliance avec ses crossovers fanserviciens (oui, on invente des mots et alors ?) n’a pas eu droit un nouvel pisode depuis dix ans. Alors que les licences Marvel connaissent en ce moment une popularit sans prcdent, et que la Switch se vend comme des petits pains, Koei Tecmo et Nintendo se sont dits qu’ils avaient un coup jouer. Aprs deux premiers volets dits par Activision et dvelopps par des studios occidentaux, Koei Tecmo a confi sa Team Ninja la tche de la cration d’un troisime pisode. Les sensibilits nippones ont-elles boulevers la donne ? Pas vraiment… 

Alors qu’ils sont en mission, les Gardiens de la Galaxie dcouvrent que Proxima Midnight veut s’emparer des Infinity Stones pour Thanos. la manire des Dragon Balls, ces pierres prcieuses vont cependant tre rapidement parpilles et convoites par moult personnalits mal intentionnes. De leur ct, les Gardiens vont quant eux se retrouver tlports sur Terre, et plus spcifiquement sur la prison du Raft o les super vilains essaient bien videmment de s’enfuir. Rapidement, ils vont tre rejoints par moult super hros (et super vilains) Marvel et partir la recherche des Infinity Stones dissmines aux quatre coins de l’univers Marvel.

Pour tre direct, le scnario de Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order ne casse pas trois pattes un canard. Mais dans le cas prsent, ce n’est pas trop pnalisant pour le jeu. En effet, le titre de Koei Tecmo fait office de best of Marvel et transporte un rythme relativement soutenu le joueur dans de nombreux lieux bien connus des fans de l’diteur de comics : la Tour des Avengers, l’Institut Xavier, la Dark Dimension, etc.

Les licences Marvel ayant gagn un niveau de popularit sans prcdent grce au Marvel Cinematic Universe (MCU), les scnaristes ont pris le soin de mettre en avant des personnages qui ont fait l’actualit grand public de ces dernires annes et de glisser des rfrences plutt bien senties et spcifiques aux films et autres sries tl (mme si le jeu se droule dans son propre univers) en plus des traditionnels renvois aux comics. L’aventure progresse un rythme relativement soutenu, avec des combats de boss frquents et de nombreuses scnes cinmatiques qui montrent les hros Marvel sous leur meilleur jour. De plus, l’humour prsent dans les rpliques et dans les petites phrases de prsentation de chaque personnage est plutt russi. Il est donc ici ais de pardonner au jeu le manque d’originalit de son scnario.

On ne change pas une quipe qui gagne

En termes de systme de jeu, Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order est proche de ses prdcesseurs. Il est toujours d’un jeu mlangeant Action-RPG et Hack ‘n Slash dans lequel un groupe de quatre personnages traversent les niveaux en affrontant des vagues d’ennemis et autres boss. Si les affrontements contre des ennemis lambda finissent par se suivre et se ressembler, le jeu propose rgulirement des squences qui cassent la monotonie : petites nigmes, course-poursuite, ennemis gants, etc. Et pour ce qui est des combats de boss, les spcificits de ces derniers aussi bien en termes de techniques que de caractristiques physiques ou encore de mise en scne, donnent une certaine varit au jeu. 

Le systme de combat est quant lui d’une simplicit dconcertante. Chaque personnage dispose de commandes de base similaires : un touche de saut, une touche pour les coups faibles et une touche pour les coups puissants. Les techniques spciales, qui ne peuvent pas tre lances volont, sont elles aussi dclenches de la mme manire par tous les protagonistes. Et lorsqu’une autre jauge, jaune de son tat, est remplie, un hros peut envoyer son attaque ultime en appuyant simultanment sur « L » et « R ». Cette attaque ultime, qui demande un certain temps se charger, pouvant tre envoye simultanment par tous les membres de l’quipe pour crer une « Alliance Ultime Extrme » qui fait normment de dgts, il est recommand de faire preuve de patience et de l’utiliser au bon moment. 

clate quat(r)e

En parallle a, super hros Marvel obligent, chaque personnage dispose de comptences et autres pouvoirs qui lui sont propres aussi bien en termes de techniques de combat que de manires de se dplacer (Iron Man peut envoyer des rayons, Spider-Man peut se balancer sur sa toile, Captain Marvel peut voler, etc.). En fonction des prfrences de chacun, chaque joueur n’aura donc pas ncessairement la mme manire d’envisager les combats. Et mme s’il est toujours bon de changer rgulirement de personnages actifs afin de tous les faire monter en niveau, il est difficile de se sparer de ses chouchous une fois ces derniers dbloqus. 

En augmentant de niveaux, tous les personnages ont la possibilit de dverrouiller de nouveaux coups spciaux spcifiques et d’amliorer leurs capacits (ainsi que celles de l’quipe dans son ensemble) en utilisant divers objets et autre monnaie in-game rcolts en cours de partie. l’aide de pierres magiques, qu’il est possible de rcuprer en cours de niveau, de fragmenter, etc., le joueur peut pousser encore plus loin la personnalisation des statistiques de chaque membre de l’Alliance Ultime. Cela tant dit, le jeu n’encourage pas vraiment exploiter fond cette customisation des capacits et il est tout fait possible de traverser le jeu en se contentant du strict minimum en termes de customisation (amlioration des attaques et de l’arbre de comptences au fur et mesure).

Un des plus gros points forts de Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order rside dans la possibilit de jouer quatre (ou moins) en coopration aussi bien en ligne qu’en local. Et c’est justement dans le multi local que rside tout l’intrt du jeu. Choisir son personnage prfr (mme si crer des quipes cohrentes, en regroupant plusieurs membres des Defenders par exemple, permet d’obtenir des boosts de statistiques), tablir une stratgie pendant les combats de boss, rager quand cette dernire ne fonctionne pas, coordonner les attaques spciales, voil o le fun se situe vritablement dans le titre de Koei Tecmo.

Peut mieux faire

Si le gameplay du jeu fonctionne dans l’ensemble plutt bien, il existe ce niveau galement certains dfauts qui viennent noircir le tableau. Le premier d’entre eux, qui est certainement le plus important, rside dans le ct brouillon de l’action. Avec de nombreux personnages prsents l’cran en mme temps, il est ais de perdre le fil de l’action ainsi que son propre personnage. Cela peut par ailleurs avoir tendance limiter la partie stratgique des combats (contre les ennemis de base principalement). De plus, il arrive de ressentir comme une sorte de latence entre le moment o le joueur entre une commande et le moment o cette dernire est effectue l’cran. Cette sensation est particulirement perceptible lorsqu’il est ncessaire de sauter pour esquiver l’attaque d’un boss (d’autant plus que les dlais entre le signe avant-coureur d’une attaque et l’impact de cette dernire sont gnralement trs courts). 

De base, le jeu est jouable en Facile ou en Normal. Lorsqu’un joueur joue seul en Normal, les combats ne donnent pas vraiment de fil retordre et il est ais de traverser le jeu en ligne droite. Mais il semblerait que lors d’une partie plusieurs, la difficult se corse sensiblement, avec des ennemis, et plus particulirement des boss, bien hargneux. Si on ajoute cela le fait qu’un hros est immdiatement vulnrable lorsqu’il est raviv par un coquipier, et donc qu’il peut « revivre » directement dans la zone touche par une combo d’attaques de boss (pour mourir nouveau sans avoir rien pu faire), cela peut rendre certaines squences lgrement frustrantes. 

Un jeu no-rtro bien malgr lui

Impossible de parler de Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order sans voquer la ralisation du jeu car cet aspect du titre apparat clairement comme son plus gros point faible. La premire chose qui saute aux yeux est que le jeu scintille. Mais cela ne signifie pas qu’il brille par la qualit de ses graphismes. Il scintille parce qu’il souffre d’un aliasing omniprsent. Et s’il est de prime abord possible d’imaginer que cet aliasing se limite l’utilisation du jeu en mode console de salon, quelques secondes en mode console portable suffisent voir que cet aliasing est aussi prsent sur l’cran de la Switch. 

Et l n’est pas le seul souci technique dont souffre le jeu. Lors des squences les plus chaotiques, et plus particulirement lors des attaques spciales envoyes en quipe ou des attaques de boss, le framerate du jeu a tendance chuter radicalement. Et le plus gros problme de ralisation vient certainement de sa gestion de la camra. Qu’il s’agisse de squences dans des couloirs ou de combats dans des zones plus ouvertes, il est frquent que la camra n’en fasse qu’ sa tte. Dans des environnements rduits, elle a la fcheuse tendance venir se bloquer contre des murs et cacher l’action. Et dans des espaces plus vastes, il lui arrive de drailler et de venir se bloquer dans un coin, cachant par la mme occasion plusieurs personnages et parfois celui dirig par le joueur. Mme si les avocats du diable diront que cela donne un petit charme dsuet au titre, il s’agit d’un dfaut souvent handicapant dont on se serait bien pass.

Tout n’est cependant pas jeter dans le jeu dvelopp par la Team Ninja. Le character design des personnages, qui puise son inspiration dans de nombreuses sources du multivers Marvel, est dans l’ensemble russi. Le jeu des comdiens, dont certains essaient clairement d’imiter les vedettes du MCU, est lui aussi tout fait respectable. Et les cinmatiques qui servent rgulirement de transition entre les diffrentes squences, sont russies avec des mises en scne clairement tudies pour faire plaisir aux fans des diffrents protagonistes vus dans le jeu. Cette dualit illustre finalement bien ce qu’est Marvel Ultimate Alliance 3, un jeu dont les qualits et les dfauts s’annulent presque mutuellement. 

Source Article from http://www.gameblog.fr/tests/3447-marvel-ultimate-alliance-3-the-black-order-switch
Source : Gameblog