Plusieurs semaines aprs avoir invit les fans de Resident Evil s’inscrire pour avoir la possibilit d’essayer un nouveau projet rattach la srie, Capcom a, il y a quelques jours, commenc teaser un certain Project REsistance. Si les premires images de ce dernier qui ont fuit pouvaient faire penser une version mise au got du jour de Resident Evil : Outbreak, ce que Capcom nous a permis d’essayer n’a absolument rien voir avec le jeu en ligne de la PlayStation 2. Intrigus ? Cela tombe bien, il y a beaucoup de choses dire.

lire aussi : Capcom met jour ses chiffres de ventes, Monster Hunter World tout puissant

Il y a quelques jours, nous nous sommes donc rendus Londres dans le plus grand des secrets pour essayer Project REsistance dans les locaux de Capcom Europe. Premire surprise en dcouvrant ce mystrieux Project REsistance, c’est que l’diteur nippon affirme qu’il ne s’agit pour l’instant pas d’un nouveau jeu proprement parler. Matt Walker, producteur chez Capcom Osaka (souvent vu lors de prsentations de Devil May Cry 5) qui avait fait le dplacement pour l’occasion, explique que les dveloppeurs de Capcom souhaitent proposer quelque chose de nouveau et ont cherch comment faire voluer le gameplay de leurs Survival Horror. Project REsistance correspond une de leurs ides mais ils dsirent obtenir des retours des joueurs avant de dcider dans quelle direction aller. l’heure actuelle, Project REsistance est donc davantage un concept qu’un produit complet dans le sens classique du terme.

Comment a marche ?

Dans Project REsistance, il est question de parties multijoueur opposant une quipe de quatre joueurs un joueur seul. En lisant a, vous devez vous dire que ce n’est pas du tout quitable. Eh bien c’est vrai. l’heure actuelle, ce n’est vraiment pas quitable mais certainement pas de la manire que vous imaginez en dcouvrant ce concept. D’un ct vous avez donc une quipe de quatre joueurs compose de survivants civils, des habitants de Raccoon City kidnapps par Umbrella et transports dans des btiments qui lui appartiennent afin de leur faire subir des expriences. De l’autre ct le joueur seul incarne ce que Capcom appelle le « Mastermind », c’est–dire le cerveau de l’opration qui veut faire des expriences sur ces mmes survivants.

Pour les quatre survivants, le but va donc tre de russir s’chapper des locaux de la structure appartenant Umbrella. Et pour le Mastermind, il sera de les empcher de s’chapper avant la fin du temps imparti et si possible de tous les tuer en cours de route. En termes de gameplay, il est donc question de quelque chose de totalement asymtrique, les quatre survivants et le Mastermind ne se jouant pas du tout de la mme manire (comme vous allez le voir plus bas, Project REsistance aurait t parfait pour feu la Wii U et son GamePad).

Rveillez le Wesker qui sommeille en vous

Les quatre survivants bnficient donc d’un gameplay trs classique, du Resident Evil la troisime personne dans le texte. L o les choses sont nettement plus originales, c’est du ct du Mastermind car ce dernier regarde l’action de loin et surveille ses proies via les camras de surveillance dissmines aux quatre coin des maps. Il peut donc se dplacer de camra en camra afin de voir o sont les survivants, surveiller ce qu’ils font etc. Il dispose de plus d’un deck de cartes qui apparat en bas de son cran. Chaque carte correspond diffrents piges et diffrentes fonctionnalits. Certaines d’entre elles vous permettent par exemple de placer des zombies sur la map tandis que d’autres cartes servent placer des Lickers ou encore installer des armes sur les camras de surveillance comme des mitraillettes ou des lance-roquettes.

Chaque carte a un cot plus ou moins lev qui lui est associ (les crdits se chargent avec le temps). Et une fois qu’un certain temps est pass vous pouvez envoyer Mr X sur la map. Et ce qui est amusant lorsque Mr X entre dans la danse, c’est que c’est le joueur qui le dirige directement. Le jeu passe alors en mode TPS et le Mastermind peut avoir plusieurs techniques propres Mr X comme le dash, le coup de poing ou encore soulever un ennemi par la tte afin de l’clater comme un oeuf. noter que vous pouvez galement prendre le contrle de simples zombies mais cela dsavantage plus qu’autre chose car vous n’avez plus de vision d’ensemble sur ce qui se passe.

Mme s’il peut tre tentant d’activer des choses ds que possible, il faut bien timer l’utilisation des cartes car leurs effets sont limits dans le temps. Activer Mr X trop loin des survivants fait en effet courir le risque de ne pas avoir le temps d’exploiter fond ses capacits destructrices. Matt Walker conseille de ne pas hsiter utiliser ses cartes et de ne pas avoir peur de dpenser ses crdits. En effet, une fois toutes les cartes du deck utilises, elles se rinitialisent. Il faut en tout cas rflchir au positionnement des piges. Si, par exemple, le Mastermind active un zombie directement ct des joueurs, ces derniers peuvent le massacrer avant mme qu’il ne se relve (quand un zombie est plac, il apparat allong au sol).

Quand le joueur devient le mchant de l’histoire

Il est cependant possible de faire des choses absolument cruelles. Votre serviteur a par exemple attendu que tous les joueurs soient dans une petite pice. Une fois que c’tait fait, il n’y avait plus qu’ activer Mr X pour les mener leur perte. Les survivants n’avaient quasiment pas de place pour passer. Une vingtaine de secondes a suffi pour les massacrer. Dans un autre cas, votre malfique reporter avait rempli une salle de monstres et a teint les lumires et ferm la porte une fois que des survivants se sont retrouvs l’intrieur (les portes doivent tre dfonces pour tre ouvertes, ce qui demande du temps).

Un autre lment trs important garder l’esprit quand on incarne le Mastermind, c’est l’utilisation de la map. Sur PS4, cette dernire s’affiche l’cran en appuyant sur le TouchPad (que le joueur soit Mastermind ou survivant). Sur cette carte apparaissent les objets lis aux nigmes ainsi que le positionnement des diffrents personnages. Avant une partie dans le rle du Mastermind, des presets de placement des objets lis aux nigmes que devront rsoudre les survivants sont par ailleurs proposs (chaque zone a sa propre nigme rsoudre). Dans la premire zone, les survivants doivent par exemple retrouver des pices qui servent reconstituer une statue qui dbloque l’accs la zone suivante.

Toujours propos du Mastermind, il s’agit d’un personnage part entire slectionner. Dans la dmo le Mastermind tait visiblement Franais puisqu’il parlait anglais avec un faux accent de chez nous absolument horrible et qu’il ponctuait toutes ses phrases de petits mots comme « oui » ou « mon ami » en franais dans le texte donc. J’ai alors demand Matt Walker qu’il serait peut-tre sympathique de pouvoir remplacer la voix prenregistre du mchant par ses propres commentaires en temps rel afin de pouvoir parler aux gens avec qui on joue, les narguer pour essayer de les induire en erreur, etc. Et le producteur a alors rpondu qu’il y a dans le jeu ce qu’ils appellent le Broadcast Mode dans lequel le joueur qui incarne le Mastermind peut parler la place des dialogues prenregistrs. Cela a le potentiel d’tre vraiment marrant lors de parties contre des gens que le Mastermind connat vraiment.

Survivants fragiles

ct de a, il y a galement des choses dire propos des survivants mme si leur gameplay est au fond assez classique. La partie se droule en trois tapes via trois zones (avec des nigmes propres chacune) traverser. Les survivants gagnent s’ils arrivent quitter la troisime zone. chaque dbut de partie, les survivants ont 5 minutes pour arriver leur but final. S’ils tuent des zombies, dsactivent des camras de surveillance ou terminent rapidement une zone, ils gagnent des secondes. Par contre si un joueur se fait tuer, qu’il marche sur un pige, etc. l’quipe perd des secondes. Il est donc essentiel de garder le temps l’esprit en permanence. Surtout que quand le chronomtre arrive zro, la partie passe aux prolongations. Et l, les choses deviennent un peu floues parce que ces dernires peuvent durer longtemps ou se terminer trs vite (questionn au sujet de la manire qu’a le jeu de dterminer la dure des prolongations, Matt Walker n’a pas vraiment donn d’explication claire).

Pour en revenir au droulement des parties, chaque zone dispose d’une sorte de safe room. Ici, il n’est logiquement pas question de sauvegarder. Dans cette pice, les joueurs ne risquent rien et ont accs un coffre. Ce coffre permet de dpenser les crdits, appels Umbrella Credits, obtenus en faisant des actions en cours de partie ou en les rcuprant un peu partout sur la map. Ces coffres permettent d’acheter divers objets comme des armes, des herbes bleues, vertes ou jaune, des grenades ou mme des planches de bois (utilisables comme armes). Et pour ce qui est des munitions, il convient de noter qu’il n’y a qu’un seul type de munitions pour toutes les armes (armes utilisation unique mises part). Par exemple les balles que vous allez acheter pour le shotgun fonctionneront avec les pistolets et vice versa. Donc il y a cette conomie in-game garder l’esprit pour esprer mener bien la partie.

La communication est elle aussi trs importante. Il est par exemple bon de parler avec les autres joueurs pour dterminer qui va faire quoi. Cinq minutes, c’est trs peu donc autant optimiser les dplacements et les actions lorsque la panique et le chaos n’ont pas encore pris le pas sur les dcisions rationnelles. Toutes les parties de cette session de prise en main ont eu lieu sur la mme zone et lors des premires parties, les survivants (votre serviteur y compris) avaient tendance perdre beaucoup de temps car ils ne connaissaient pas encore bien les lieux. force de rejouer avec les mmes presets voqus prcdemment en ce qui concerne le placement des objets, au bout d’un moment il tait possible de dduire que si un objet est plac l, cela signifie que les autres taient situs tel ou tel endroit. Une fois la map connue, les survivants parviennent progresser beaucoup plus rapidement (dans la premire zone au moins).

Question d’quilibre

Dans la dmo, ct survivants, il y avait quatre personnages jouables. Matt Walker explique au sujet de ces derniers qu’il y aura un systme de leveling avec la possibilit de dbloquer de nouvelles comptences. Dans la dmo, chaque personnage avait des comptences prtablies et il n’tait pas possible d’en changer. Pour ce qui est des classes, il tait dans cette version d’essai question de quatre classes : Hacker, Support, Damage et Tank. Chaque classe a une capacit activer avec R1 et un « Fever Skill » activer en appuyant sur R1 et L1 (ces deux capacits ont un temps de cool down aprs une utilisation).

Voici ce que proposaient les quatre personnages jouables :

  • January Van Sant :

-Classe : Hacker

-R1 : Dsactive temporairement une camra du Mastermind

-Fever Skill (R1+L1) : Augmente le cot des cartes utilises par le Mastermind

  • Valerie Harmon :

-Classe : Support

-R1 : Montre o sont situes les menaces

-Fever Skill (R1+L1) : Spray gurisseur qui soigne les coquipiers proximit

  • Tyrone Henry :

-Classe : Tank

-R1 : Power Kick qui fait tomber l’ennemi touch

-Fever Skill (R1+L1) : Augmentation de la dfense de l’quipe

  • Samuel Jordan :

-Classe : Dgts

-R1 :  Dash Punch

-Fever Skill (R1+L1) : Srie de gros coups de poing au corps corps

Les comptences de chacun sont vraiment diffrentes et il apparat important de composer une quipe complmentaire (mme si certaines comptences, comme celle de Samuel, ne nous ont pas paru trs pratiques utiliser). D’autant plus que les survivants sont clairement en position de faiblesse dans Project REsistance. En effet, l’quilibrage est le plus gros dfaut de Project REsistance l’heure actuelle. Lorsque votre serviteur incarnait un survivant en compagnie de ses confrres prsents Londres, Puyo de Gamekult et Carnbee de jeuxvideo.com pour ne pas les nommer, la seule partie gagne a t celle au cours de laquelle l’attach de presse de Capcom Europe, qui jouait le Mastermind, les a plus ou moins laiss triompher…

Toutes les autres parties s’achevaient systmatiquement sur une victoire du Mastermind car ce dernier a tellement de possibilits et de pouvoirs que les survivants se trouvent trs vite dmunis. La seule manire d’esprer s’en tirer quand on est survivant, c’est de vraiment connatre les maps par coeur et d’avoir compris tout de suite o se trouvent les mcanismes, les lments permettant de rsoudre les nigmes, etc. La galre est donc totale pour les survivants. C’est vraiment quelque chose sur lequel Capcom va devoir retravailler d’ici la sortie de Project REsistance.

Y’a encore du boulot

Autre problme, pour le coup davantage pardonnable vu le niveau d’avancement du projet, c’est que techniquement c’est pas encore a. Il y a des bugs, des soucis de collision et des problmes de camra. Lors de notre toute dernire partie, mon personnage s’est retrouv aux prises avec un chien-zombie invisible qui n’arrtait pas d’attaquer sans qu’il n’apparaisse jamais l’cran. De plus, il arrive que les coquipiers gnent la visibilit et bloquent la camra lorsqu’ils sont proches les uns des autres. Les dveloppeurs de Capcom vont donc devoir revoir tous ces lments. Mais l encore, le niveau d’avancement du projet laisse entendre que les choses vont certainement bouger pas mal avant sa sortie officielle.

La stratgie de Capcom vis–vis de Project REsistance donne un peu l’impression que l’diteur va laisser la presse et les joueurs faire le QA du jeu (contrairement des gens engags et donc rmunrs pour a). Car Capcom va en effet permettre certains joueurs de s’essayer Project REsistance au cours d’une bta ferme qui devrait se drouler du 4 au 7 octobre (dates japonaises donnes au cours de la session de preview), avec une phase d’inscription entre le 12 et le 19 septembre prochain (il s’agit l aussi des dates japonaises). Si Project REsistance devrait tre disponible sur PS4, Xbox One et PC, cette phase de bta ferme ne concernera que les utilisateurs des consoles de Sony et Microsoft. Il sera en tout cas intressant de voir comment les choses vont se passer en ligne.

tant donn que les parties de cette session de preview se droulaient en local, chaque joueur avait son poste, mais tout le monde tait dans la mme pice et il tait plus simple de communiquer. Des joueurs qui jouent ensemble vont peut-tre avoir une tche encore plus ardue. D’autant plus que le Mastermind n’a pas composer avec quelqu’un d’autre en plus d’tre surpuissant.

Et l’histoire alors ?

En l’tat, Project REsistance, c’est avant tout un concept de gameplay, il n’y a pas vraiment d’histoire proprement parler. Quand j’ai pos la question de la scnarisation Matt Walker il m’a dit qu’il y avait une petite base d’intrigue mais que l’histoire n’tait pas plus travaille que a pour l’instant. L’enlvement de ces survivants de Raccoon City se produit pendant ce qu’ils appellent le « zombie outbreak. » Cela se place donc au moment de Resident Evil 2 et avant la fin de Resident Evil 3 qui, comme les fans de la srie se souviennent, se termine sur la destruction de Raccoon City. Donc vous avez peu prs la temporalit des vnements montrs dans Project REsistance.

Une question qui nous est videmment venue l’esprit l’issue de cette session preview est la forme que va prendre ce Projet REsistance lors de sa sortie. En l’tat le concept est super sympa. C’est original et a marche bien, particulirement lorsque les joueurs ont la possibilit de jouer contre des gens qu’ils connaissent. Le concept a le potentiel d’tre trs fun mais il apparat difficile de vendre a comme jeu part entire mme s’il y a plusieurs maps, plus de personnages etc. Cela pourrait potentiellement tre un Free-to-Play en ligne sur lequel Capcom ferait de l’argent avec les micro transactions.

Une autre possibilit serait que ce Project REsistance vienne en complment d’un autre pisode de Resident Evil. Il pourrait par exemple tre le mode multijoueur d’un ventuel remake de Resident Evil 3 sachant qu’en termes de chronologie cela se passe au mme moment. Project REsistance pourrait galement tre le mode multijoueur d’un ventuel Resident Evil 8. Aucun des deux n’a t annonc donc il s’agit de pure spculation. Il s’agit en tout cas des diffrentes possibilits envisageables l’heure actuelle puisqu’il apparat difficile de sortir Project REsistance tel quel, en bote et sans mode Histoire.

PS : Voici les dates de la Bta ferme pour la France : du vendredi 4 octobre 9h00 au Lundi 7 octobre 9h00.

ON L’ATTEND… AVEC CURIOSIT ET TONNEMENTLe concept derrire Project REsistance est vritablement original. Le manque d’inventivit n’est clairement pas quelque chose qui peut tre reproch Capcom ici. L’quipe d’Osaka a vraiment imagin quelque chose de nouveau. Le jeu tait intressant dcouvrir et c’tait sympa jouer mais il y a encore beaucoup de choses revoir avant que le systme ne devienne vraiment convaincant dans son ensemble. Et comme crit plus haut, nous sommes vraiment curieux de dcouvrir sous quelle forme sera propos Project REsistance. Capcom veut se baser sur les retours des journalistes et des joueurs pour modifier leur copie et donc changer certains lments du jeu. L’tat actuel des choses pousse donc croire que Project REsistance ne sortira pas avant un long moment, et en tant par exemple associ un autre jeu Resident Evil. Et il sera galement intressant de dcouvrir les moyens trouvs par l’diteur japonais pour garder l’attention des joueurs…

Source Article from http://www.gameblog.fr/news/85572-tgs-2019-on-a-joue-a-project-resistance-la-nouvelle-curiosit
Source : Gameblog