Publié par Vincent Bonhomme on 22 juin 2012.
Catégories Insolite, News, Vidéo, Yahoo, Youtube
Mots clefs: annonceurs, extreme droite, extremistes, Google, google adsense, les carnets de turner, néonazis, pub, virgin media, Youtube



D’après Le Point, des groupes extrémistes utilisent le site de partage pour rallier de nouveaux adeptes. La pub diffusée sur leurs vidéos serait un bon moyen pour les financer. La faute de Google ?

Neo Nazi videos on YouTub 008 Youtube finance les néonazis

« Les Carnets de Turner » sont à la base de nombreuses vidéos régulièrement mises en ligne sur YouTube par des groupes extrémistes. Ce roman publié en 1978 par un certain William Luther Pierce, qualifié de « Bible du droit raciste », est notamment à l’origine de l’attentat commis en 1995 par Timothy McVeigh à Oklahoma City. Pourtant, ce qu’on sait moins, lorsqu’une vidéo commence à bien fonctionner, Google Adsense (régie pub de Google), insère des réclames sur ces propagandes de groupuscules nazis.

Chez Youtube, la moitié des recettes publicitaires va directement à l’auteur. Du coup, quelques groupes comme Blood and Honour (Sang et honneur) et Combat 18, en profitent pour récolter un peu de thunes: La White supremacy s’enrichit grâce à la pub Google. Mais il est très difficile de savoir combien exactement : chez Youtube, l’argent c’est tabou.

Nous défendons le droit de chacun à exprimer des points de vue peu populaires

On connaît le fouillis qu’est Youtube, et ça arrive souvent que des vidéos en tout genre se retrouvent en ligne. Google, propriétaire de Youtube, ne peut évidemment pas visionner chaques vidéos déposées. Youtube compte uniquement sur les internautes pour faire régner la loi sur le site (avec le petit drapeau pour alerter un contenu déplacé).

Avec 72 heures de vidéos postées chaque minute, il est impossible de toutes les visionner. Bien sûr, les membres de Combat 18 et ses sympathisants, ceux donc qui regardent ces vidéos, n’ont aucune raison d’avertir le site. Du coup, pour mettre fin à ce genre de dérive sur le site, des groupes d’utilisateurs se sont formés pour signaler ce type de vidéos.

you tube Nazi Youtube finance les néonazis

Pourtant le site ignore souvent sa responsabilité, invoquant la liberté d’expression : « Nous défendons le droit de chacun à exprimer des points de vue peu populaires ». Ces vidéos néonazies ont bien pour but de rallier le plus grand nombre de partisans en les incitant à la haine raciale alors que le règlement de Youtube stipule clairement que « les discours incitant à la haine, qui attaquent ou rabaissent un groupe en raison de la race, l’origine ethnique, la religion, le handicap, le sexe, l’âge, le statut de vétéran ou l’identité sexuelle » sont prohibés.

C’est alors aux annonceurs de trouver des solutions. Virgin Media, un des concernés a décidé de réagir : « Virgin Media a une politique stricte concernant son placement d’annonces, donc nous sommes très inquiets que certaines apparaissent sur des contenus sans rapport et peu convenables. Nous sommes actuellement engagés avec nos associés publicitaires et Google pour réfléchir aux mesures qui peuvent être prises pour l’empêcher. » Bien sûr quand l’image de marque est en jeu, on cherche des solutions.

Alors que Youtube passe son temps à supprimer des vidéos à cause des crédits musicaux, ils feraient mieux de se concentrer sur des cas beaucoup plus importants…



Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook