Nintendo a annoncé une diminution des prévisions de recettes annuelles. La firme nippone connaîtrait-elle la crise ?

nintendo Nintendo connaîtrait il la crise ?

Nintendo a revu à la baisse ses prévisions de profits (nets et opérationnels) pour l’année 2012. Deux facteurs au moins jouent en ce sens : les ventes décevantes des consoles cette année, notamment de la Wii, et le cours du yen : la monnaie japonaise subit ces derniers temps une forte dépréciation qui joue en défaveur de Nintendo et de ses exportations.

Le premier semestre de 2012 s’est soldé par un bénéfice négatif, autrement dit par une perte. Pour l’exercice qui s’étale du 1er avril 2012 au 31 mars 2013, le groupe a déprécié les prévisions de bénéfice net à 6 milliards de yens (soit environ 60 millions d’euros, étant donné la valeur actuelle du yen) et les profits d’exploitation à 20 milliards de yens.

En début d’année, Nintendo espérait un profit net de 20 milliards de yens sur la même période et un profit d’exploitation de 35 milliards de yens.

Les prévisions concernant le chiffre d’affaires de l’exercice en cours ont également été revues à la baisse et passent de 820 milliards de yens à 810 milliards.

« Le changement de prévisions est dû à l’appréciation plus forte que prévu du yen en début d’année budgétaire, aux ventes du premier semestre et à un changement de nos prévisions de ventes de consoles et de jeu » explique Nintendo dans un communiqué.

La sortie de la Wii U parviendra-t-elle à inverser la tendance ?

Les consoles de la firme nippone se vendent de plus en plus mal. Entre avril et septembre, par exemple, les ventes mondiales de « DS » se sont lourdement effritées et chutent de près des deux-tiers, tout comme les ventes de Wii.

Les résultats des ventes positifs pour la 3DS, la dernière console portable du groupe, ne suffit pas à inverser la tendance. Enfin, positifs… Nintendo a écoulé 5 millions d’exemplaires de sa console, tandis que le groupe prévoyait d’en écouler 18,5 millions tout le long de l’exercice. Là encore, Nintendo revoit ses prévisions à la baisse : ce ne sera pas 18,5 millions, mais 17,5 millions, finalement.

Une troisième cause de ces résultats décevants est à chercher dans la célèbre Wii U. Les débuts de sa fabrication ont vidé les poches du groupe, sa production ayant entraîné des charges d’exploitation supplémentaires. La manette de la futur console de salon- le désormais fameux Game Pad – coûte très cher.


A lire aussi sur Web Tech :

Nintendo espère vendre 5,5 millions de Wii U en quatre moisA la fin de l’exercice fiscal 2012-2013, Nintendo s’attend à ce que se soient écoulées…

Nintendo serait-il en train de perdre les manettes ?La célèbre entreprise japonaise doit faire face à une nouvelle dégradation de son résultat pour…

Nintendo : la Wii U sera elle aussi zonéeLe groupe japonais vient de confirmer le zonage de sa future console. La console, qui…

Source : Web Tech | L’actualité high-tech, web, réseaux sociaux par la génération Twitter Facebook


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder